Accordeur

La table d’harmonie du piano L’ame du piano.

Accueil » Le piano » La table d’harmonie du piano
La table d’harmonie du piano
Article en lien avec le piano

Principe de fonctionnement de la table d’harmonie

La table d’harmonie du piano a pour fonction de transmettre et d’amplifier le son des cordes du piano. A chaque fois que le pianiste appuie sur une des touches du clavier du piano, il enclenche une mécanique qui vient frapper sur les cordes associées avec un marteau. Ces cordes se mettent alors en vibration. Le chevalet, qui est directement en contact à la fois avec les cordes et avec la table d’harmonie transmet l’énergie des cordes vers la table d’harmonie du piano qui se met alors à vibrer. Pour maximiser cette vibration de la table d’harmonie du piano, on placera le chevalet le plus au centre possible de celle-ci, car ses bords sont fixés au cadre du piano et ne peuvent donc pas vibrer. La vibration de la table d’harmonie produit le son du piano.

Forme de la table d’harmonie

Concrètement, la table d’harmonie du piano est une grande planche constituée de plusieurs minces planches de bois (de 8 mm en moyenne) maintenues bord à bord et soutenues entre elles à l’aide de renforts de bois appelés « raidisseurs ». La table d’harmonie du piano est souvent plus mince sur ses extrémités qu’en son centre de façon à améliorer la propagation du son au prix d’une plus grande fragilité. On peut voir, sur la figure ci dessous une table d’harmonie de piano à queue, vue du dessus. Sur cette photo, la table d’harmonie est la pièce de bois beige clair située sous les cordes et derrière le cadre en fonte orange. Le chevalet est la pièce de bois surmontée de petits carrés noirs, et parcourt la table d’harmonie du piano sur toute sa largeur .

Table d'harmonie de piano
Table d’harmonie
derière cordes et cadre

Fragilité de la table d’harmonie du piano

Avec ses 8 mm d’épaisseur, La table d’harmonie du piano est un organe fragile. De plus, elle subit une pression d’environ 200 Kg de la part des cordes qui appuient sur le chevalet. Avec l’âge, ou en raison d’une mauvaise hygrométrie, il arrive malheureusement qu’une table d’harmonie de piano se fende, cet accident est une avarie grave qui affecte la structure harmonique du piano qui se mettra alors à sonner de manière moins forte et moins riche. Le technicien du piano pourra restaurer la table d’harmonie du piano à l’aide de flippots, cependant, l’opération doit être réalisée avec un très grand soin et une grande compétence, sous peine de voir le piano ne jamais retrouver la personnalité ni le charme qu’il pouvait exprimer avant. Une autre avarie moins grave est le gondolement de la table d’harmonie. En effet, la table d’harmonie du piano peut ployer sous la pression du chevalet, elle n’est alors plus en tension suffisante avec les cordes et ne transmet donc plus correctement leurs vibrations. Le résultat se traduit par une perte très importante de la puissance sonore.

Matière de la table d’harmonie du piano

La table d’harmonie du piano est la partie du piano où la qualité des matériaux employés a la plus grande importance. Les pianos de série chinois se contentent souvent d’une simple planche de contreplaqué alors que les grands facteurs de pianos utilisent un bois massif d’épicéa sans aucun nœud et vieilli lentement dans des conditions parfaites. Le procédé traditionnel est un vieillissement à l’air libre pendant une certaine durée puis, dans une étuve durant une longue période. L’épicéa est généralement préféré aux autres essences de bois car il présente un rapport résistance poids plus élevé. Certains facteurs utilisent un sapin provenant de zones d’altitude aux cernes très resserrées en lieu et place de l’épicéa. Les meilleurs facteurs de piano utilisent un épicéa avec un bois au grain très fin et sans défauts. Certaines essences rares sont particulièrement recherchées comme l’épicéa du Val de Fiemme, que l’on trouve au nord de Venise, en Italie, ou le bois d’épicéa de la foret de Tarvisio située également en Italie et connue pour être la forêt dans laquelle Antonio Stradivarius se fournissait pour son bois de lutherie. Les tables d’harmonie des pianos Steinway sont d’ailleurs taillées dans du bois d’épicéa de la forêt de Tarvisio tout comme les violons de Stradivarius. Les tables d’harmonie des pianos Yamaha sont quant à elles taillées dans de l’épicéa provenant d’Alaska et appelé Sitka.

Table d'harmonie Steinway & sons
Table d’harmonie Steinway & sons
Sur piano décordé

Vibrations de la table d’harmonie du piano

La table d’harmonie du piano ne sert pas seulement à amplifier et à propager le son des cordes. En effet, s’il suffisait d’amplifier la vibration des cordes, une simple plaque métallique serait beaucoup plus efficace. Le son des cordes est saturé de bruits peu harmoniques, l’amplifier simplement produirait un son métallique très désagréable à l’oreille. Contrairement à une plaque de métal, qui se contenterait d’amplifier toutes les harmoniques de la même manière, la table d’harmonie filtre celles-ci. Elle étouffe les fréquences trop hautes tout en propageant les fréquences plus basses. les harmoniques suraigus sont stoppées et seules les composantes du son musicales et rondes sont transmises. Le résultat est une sonorité riche, résonante et agréable a l’oreille. Le bois de la table d’harmonie du piano doit donc transmettre les bonnes fréquences tout en stoppant les mauvaises. Chaque table d’harmonie présente des propriétés d’absorption et de restitution uniques variables en fonction des essences de bois et des techniques de fabrication. On comprend mieux pourquoi chaque piano a une sonorité unique.

Importance de la table d’harmonie du piano

La table d’harmonie du piano est l’âme du piano, c’est elle qui fait que certains pianos dégagent un charme particulier. Les grands facteurs de pianos le savent et déploient donc de grands efforts pour produire des tables d’harmonies de piano de très grande qualité. Cependant, et malgré toutes les précautions prises, le charme que dégagera une table d’harmonie et donc un piano n’est pas entièrement prévisible. Si on prend 2 pianos de même marque et de même modèle avec 2 numéros de série qui se suivent, l’un pourra dégager un grand charme et l’autre ne rien dégager de particulier. De la même manière, un piano de série d’un facteur de seconde importance pourra dans de rares cas surpasser en charme un piano de grande marque. Les processus de plus en plus industrialisés mis en œuvre dans la fabrication des pianos actuels tendent cependant à uniformiser dans une certaine mesure la sonorité des tables d’harmonies des pianos. On trouve à l’inverse une grande diversité de charme et de qualités dans la sonorité des anciens pianos de bonne facture.