Accordeur

La corde de piano Composition et fonctionnement.

Accueil » Le piano » La corde de piano
La corde de piano
Article en lien avec le piano

Généralités sur la corde de piano

Définition de la corde de piano

La corde de piano, dite aussi corde à piano est la partie du piano qui va produire la note de musique. Chaque touche clavier du piano est associée a 1 à 3 cordes. En général, un piano dispose d’environ 230 cordes. Toutes ces cordes nécessitent d’être régulièrement retendues par l’accordeur de piano via un accord de piano de façon a ce que le piano reste toujours juste.

Son des cordes de piano

Contrairement a une idée recue, lorsque le pianiste joue, ce ne sont pas les cordes que l’auditeur entends. En effet, lorsque le pianiste appuie sur une touche du clavier du piano, il enclenche une mécanique qui va venir frapper sur les cordes du piano l’aide de marteaux. Les cordes du piano se mettent alors a vibrer. Elles produisent effectivement un son, mais ce son est tres faible. Par contre, la vibration des cordes est transmise au chevalet du piano qui la transmet a son tour a la table d’harmonie. C’est la table d’harmonie, en vibrant qui va propager et amplifier le son des cordes. Les cordes du piano sont donc effectivement à l’origine du son du piano mais c’est le son produit par la vibration de la table d’harmonie que l’auditeur entend.

Fixation de la corde de piano

Chaque corde du piano est tendue entre une pointe d’accroche d’un côté et une cheville de l’autre côté. La cheville permet de faire varier la tension de la corde de piano lorsqu’elle est tournée. Les chevilles sont plantées dans une pièce de bois nommée le sommier.

Longueur vibrante de la corde

La corde de piano ne vibre pas sur la totalité de sa longueur, en effet, la longueur vibrante de la corde de piano est comprise entre une agrafe, une barre du cadre, un sillet ou un capodastre d’un côté et le chevalet de la table d’harmonie de l’autre côté. les pentes non vibrantes sont appelées réflecteur-duplex avant (coté agrafe) et réflecteur-duplex arrière (coté cheville). Ces pentes avant et arrières participent dans une certaine mesure à la richesse harmonique de la vibration de la corde et ne doivent donc pas être étouffées.

agrafes de cordes de piano
Agrafes de Cordes de piano
Vue de face

fabrication et histoire de la corde à piano

fabrication de la corde à piano.

La corde à piano est fabriquée par le fileur de cordes à piano. Le fileur de cordes à piano est un professionnel spécialisé dans la fabrication des cordes à piano.

Histoire des cordes à piano

Les cordes à piano ont évolué au cours de leur histoire. L’existence des cordes en acier est antérieure à celle des pianos. En effet, on retrouve, des l’an 1351 la mention de cordes conçues spécialement pour des instrument de musique, probablement des clavecins. A cette époque, les cordes étaient constituées de fer ou de laiton. En 1834, Webster & Horsfal de Birmingham invente les cordes à piano faites de fonte d’acier, supérieures aux cordes à piano fabriquées jusqu’alors. Puis, en 1840, Martin Miller, de Vienne invente des cordes à piano encor meilleures. Par la suite toute une série d’innovations, facilitées par la révolution industrielle permirent aux cordes à piano d’atteindre leur forme actuelle.

Composition de la corde à piano

On distingue 2 types de cordes de pianos. Les cordes de piano graves, dites filées et les cordes constituées d’un unique fil d’acier très solide dites corde acier.

Les cordes de piano acier

Les cordes à piano acier sont fabriquées a partir d’un acier de carbone trempé extrêmement solide également connu sous le nom d’acier a ressort. La teneur en carbone des cordes à piano est d’environ 1%. Aucune impureté ou variation de composition ne doit venir altérer la pureté de l’acier de la corde à piano sous peine de fragiliser celle ci.

Les cordes de piano filées

Les cordes graves du piano sont dites cordes filées car elles sont constituées de 2 fils. Un fil principal, fait d’acier carboné, appelé le fil d’âme et un deuxième fil, fait de cuivre, enroulé autour du premier fil. Le fil d’âme possède exactement les mêmes caractéristiques que les cordes à piano d’acier . Le deuxième fil permet d’augmenter le poids de la corde et lui permet de produire un son plus grave. L’augmentation du poids de la corde permet par ailleurs de prolonger la durée de vibration de cette corde.

Diamètre des cordes à piano

Diamètre des cordes de piano

Le diamètre des cordes à piano varie en fonction de la note. Il est compris entre 0,15 mm pour les cordes de piano produisant les notes les plus aiguës et va jusqu’à 1,5 mm pour le fil d’âme des cordes produisant les notes les plus graves. Le diametre des plus grosses cordes filées est d’environ 4,8 mm

Variation du diamètre des cordes de piano

Le diamètre des corde à piano doit être très régulier. En effet, en aucun cas les variations de diamètres des cordes ne doit être superieur a 7,6 μm sous peine de produire des in-harmonicités. Les in-harmonicités des cordes de pianos proviennent en général de ces variations de diamètre.

Tension et élasticité des cordes

Tension des cordes

Les cordes de piano sont prévues pour être tendues à une tension d’environ 80 Kg. Ce qui donne une tension cumulée des 220 à 250 cordes d’un piano d’environ 16 à 20 tonnes. La note produite par une corde de piano étant le résultat de l’association d’une longueur, d’un diamètre et d’une tension, on fera varier le diamètre et la longueur de chaque corde de piano dans le but de produire la note voulue lorsque la corde est tendue a 80 Kg.

La tension de 80 Kg n’est pas choisie au hasard, en effet, en deçà de cette tension, la corde de piano conserve moins longtemps son énergie et le son qu’elle produit s’étouffe plus vite. Au delà de cette tension, la corde risque de se déformer ou de rompre et il faudra alors procéder à un remplacement de code

Élasticité des cordes

Les cordes de piano sont censées être rigides. Les cordes neuves cependant conservent une certaine élasticité pendant environ 2 ans. de ce fait, les pianos neufs ont besoin d’être accordés plus souvent. Certains procédés tel que la surtension ou l’exposition à la chaleur peuvent être employés de façon à réduire la durée de la période durant laquelle la corde de piano conserve son élasticité. Les corde anciennes, au contraire finissent par devenir trop rigides, leur timbre perd alors en qualité.

Chevilles et cordes de pianos
Cordes de piano – vue coté chevilles
sur piano à queue